Rechercher dans ce blog

jeudi 7 mai 2015

Les Étoiles de Noss Head



Les Étoiles de Noss Head, Tome 2 Rivalités, Sophie Jomain, France Loisirs 
463 pages

Résumé: Hannah commence son cursus universitaire à St Andrews, aux côtés de Leith, son petit-ami loup-garou. Elle imagine mener une vie d’étudiante classique, mais va vite se retrouver au sein d’une guerre ancestrale.

Ma rencontre avec ce livre: j’ai été un peu déçue par le tome 1. Du coup je me suis dit qu’il fallait rapidement que j’enchaîne avec la suite, au risque de ne jamais lire le 2 qui est dans ma PAL. Et comme j’ai bien fait de laisser une chance à cette saga!

Mes plus : l’évolution du personnage d’Hannah. Elle m’avait beaucoup énervée dans le tome 1. Mais là je commence à l’apprécier. Elle est plus mature, ne pleure presque plus. Elle ose davantage dire haut et fort ce qu’elle pense, son caractère se renforce tout comme son courage. Elle se rapproche de plus en plus des héroïnes que j’aime.

En lisant la quatrième, je craignais un scénario trop simple du type guerre entre clans loup-garou. Et j’ai été ravie de découvrir autre chose. L’auteure crée encore des créatures que tout le monde connaît mais avec le truc en plus qui en fait une espèce nouvelle et plus originale (en tout cas pour moi, on les retrouve peut-être dans d’autres romans).

Darius!!! Lui je l’adore. Bien plus que Leith d’ailleurs. J’aime sa façon tranchée de faire des choix qui lui sont pénibles. J’aime sa dualité. Il est dur mais c'est par nature et nécessité. Logiquement il devrait prendre beaucoup de place dans le tome 3 et là j’ai vraiment hâte.

Bon et la fin!!! J’avais vu venir une partie seulement mais ça ne m’a pas dérangé car le tout est très bien amené. Mais alors ensuite!!! Là l’auteure a su me secouer. Et évidemment avec une fin pareille je vais me jeter sur le reste de la saga.


Mes moins: au début du roman, j’ai eu un peu peur. Ce livre ne semblait vraiment pas pour moi. Le début est un peu mou, à mon sens. Il a suffit qu’Hannah pleurniche une première fois pour m’agacer. Mais ouf ça n’a pas duré longtemps car il y a enfin plus d’action.

Il y a un truc qui m’embête un peu dans le style de l’auteure. Trop de descriptions inutiles. Moi ça m’est un peu égal d’avoir en détail la façon dont Hannah enfile sa chaussette droite ( c’est une image bien sûr mais pas si éloigné que ça du style).

Mon évaluation : une agréable surprise. Malgré des détails négatifs, cette série a un vrai pouvoir addictif. J’ai hâte de la poursuivre, en espérant une Hannah très différente, plus sombre pourquoi pas. 

BEST FRIEND ( 4/5)

dimanche 3 mai 2015

Une belle découverte



Six Fourmis blanches, Sandrine Collette, Denoël 
276 pages

Résumé : Lou et Elias ont gagné un trekk en Albanie, dans les montagnes. Débutants comme leur 4 autres compagnons, il parte à l’aventure accompagnés de Vigan, leut guide de haute montagne. En parallèle Mathias, sacrificateur de chèvres, exerce son métier dans un village où les peurs et les superstitions font partie du quotidien.

Ma rencontre avec ce livre: j’ai entendu parlé de ce roman grâce à Gérard Collard. Il me tentait déjà et en même temps une histoire de trekk, de sacrificateur...ça m’a fait hésiter. Et puis j’ai lu la chronique de Léa Touch Book (http://leatouchbook.blogspot.fr) qui a fini de me convaincre. 
Ce mois-ci je me suis donnée un petit challenge personnel car mai a une signification particulière pour moi. Bon les challenges en général ce n’est pas trop mon truc, j’ai du mal à m’imposer un cadre de lecture, je choisis toujours mon bouquin en fonction de la lecture précédente et de mon humeur du moment. Mais celui-ci devrait être facile à suivre. Donc en mai je ne vais lire que des auteures femmes. Sandrine Collette colle évidemment à mon petit défi.

Extrait : "En ce début de journée du mois de mars 2013, nous ressemblons à une courte file de fourmis montant à l’assaut des montagnes, sages et ordonnés bien en ligne".

Mes plus : j’ai aimé suivre les 2 histoires en parallèle. J’aime anticiper dans ma tête le moment qui les réunira, les circonstances, et bien sûr ça je ne l’avais pas pu venir. Donc on va suivre Mathias, le sacrificateur de chèvres. Son job, éloigner le mauvais sort du village en jetant une chèvre choisie avec soin, du haut de la montagne. C'est évidemment cruel, et pourtant j’ai beaucoup aimé ce personnage. Il aime ces bêtes, il vit dans un profond respect de la montagne. Étrangement il m’a touché, même si ses superstitions et ses croyances sont à des années lumières de nous.

On suit aussi 7 autres personnages, 6 randonneurs et un guide. Et j’ai aussi adoré leur histoire. Ils explorent la montagne mais se font prendre dans une tempête de neige. Eux si novices, n’ont pas d’autre choix que de faire confiance à leur guide pour survivre. Et là on tremble de froid et de nervosité. L’auteure décrit tout tellement bien. J’étais heureuse de lire ça au chaud sous ma couette car elle m’a donné froid, faim, soif. Cette lutte pour survivre est fascinante.

Le personnage de Lou m’était assez indifférent au début mais petit à petit je l’ai apprécié. Je l’ai trouvé plus courageuse que je pensais. Son personnage est le plus réaliste pour moi et je me suis facilement mise à sa place. Et finalement c’est assez rare que je me mette dans la peau d’un personnage.

Mes moins : j’ai beaucoup de chance en ce moment car j’ai de très bonnes lectures et donc pas de points négatifs pour celui-ci.

Mon évaluation : j’ai donc énormément aimé ce roman que je vous conseille sans hésiter. Et je vais commencer à suivre cette auteure.

BEST FRIEND ( 4 / 5 ) 

N’hésitez pas à aller faire un tour sur le blog de Léa Touch Book. Ses avis sont précieux et elle lit des choses très variées.